Forum du clan Al Aneksi sur Guild Wars 2
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Journal de Skadi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Skadi



Messages : 4
Date d'inscription : 31/05/2016

MessageSujet: Journal de Skadi   Ven 3 Juin - 1:38

// Le journal de Skadi, un calepin de taille A5 (pour les pro de la papeterie). Difficilement trouvable et consultable, étant donné qu'il est toujours sur elle. Alors gare au méta-rp \\

Deux jours que je suis là et j'ai fais péter un scandale. C'est beau, très beau. Je crois que de toute ma vie jamais je n'oublierai leurs sales gueules de noble quand je leur ai arraché la petiote des mains et le scandale qu'elle m'a pété.

J'ai bien crus perdre mon travail aussi. J'avoue y avoir été fort. Le chef ne m'en a pas spécialement tenu rigueur et c'est tant mieux. Comme il a dit, on a pas besoin d'eux. Des nobles sans terres, et incapable de se concentrer sur de vrais problèmes, à savoir les dragons. Vivement que Kralkatorik décède qu'on reprenne la guerre contre Ascalon là où on l'a laissé.

Mis à part, dans ce clan de basanés, je commence à mieux faire connaissance avec les uns, et les autres. Je dois avouer que je commence à franchement en apprécier plus d'uns, et je trouve cela étrange. Je dois faire attention à ne pas me transformer en ces espèces de Charrs pelucheux qui ronronnent à tout va. Je me souviens qu'avec Sombre on en a dégommé un dans ce genre. Une Charr "élevée" par un couple de bourgeois séparatistes à l'Arche du Lion. Elle miaulait tout les trois mots et buvait du lait, l'insulte suprême. On a fait payé à ses humains le centuple de leur outrage à notre race. Je cauchemarde parfois à propos du degré de sauvagerie qu'on a eu lors de cette soirée.
La Charr ? Ou du moins cet espèce d'insulte ambulante. On l'a euthanasié à la manière de la Sanglante, puis elle nous avait bien aidé à nous débarrasser de ses maîtres.

Parmi ceux que je commence à apprécier il y a l'ado rondouillarde, blondinette et son petit cousin blondin, la femme du chef et je crois que c'est tout pour le moment. Le chef, reste le chef, et l'affectif ne doit jamais entrer en compte entre employé et employeur.

J'vais peut être m'éclater à apprendre à leurs jeunots les arcanes de la mort dans toute sa splendeur. Comment ôter la vie et ce genre de joyeusetés là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Journal de Skadi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Azov ou le journal d'un patriote.
» Brève du Journal Officiel du Donjon.
» Journal d'un paysan
» Un journal de la Horde...
» Journal de l'Infirmerie de Gnomeregan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: [RP] Le Clan :: Les personnages :: Leurs histoires-
Sauter vers: